En cas de paupière tombante, la méthode de traitement est en général chirurgicale. Cependant, pour les paupières tombantes débutantes, il suffit parfois de remonter un peu le sourcil par des injections ciblées de toxine botulique pour améliorer cet effet de chute de la paupière. Dans les autres cas, une intervention chirurgicale sera nécessaire :

  • Une blépharoplastie supérieure permettra de retirer l’excès de peau retombant sur l’œil. Cette intervention répandue peut être associée à un lifting temporal ou à un traitement par toxine botulique. Il est intéressant de remarquer que dans ce cas, pour un résultat optimal, le traitement médical par injections de toxine botulique devra être réalisé avant l’intervention chirurgicale pour avoir le meilleur résultat à long terme.
  • Il faudra toujours être vigilant et rechercher un ptosis (chute de la paupière par défaillance du muscle releveur de la paupière) qui nécessite un traitement spécifique. Le ptosis se manifeste par un recouvrement partiel ou complet de l’iris par la paupière. Dans ce cas, le traitement se fera par la même cicatrice que la blépharoplastie et pourra être associé à une résection de peau de la paupière.

Dernière modification : 29 août 2018