La chirurgie esthétique après amaigrissement

L’obésité est aujourd’hui considérée comme une véritable maladie. Environ 10% de la population est concernée par les problèmes de surpoids et d’obésité en France et en Europe et environ 20% aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et dans les Pays du Golfe.

L’obésité peut entraîner de graves conséquences pour l’espérance de vie par le risque accru de maladies cardio-vasculaires ou rénales et de diabète.

Pour évaluer le surpoids, il existe un indice : l’IMC (indice de masse corporelle) qui évalue le reflet de la corpulence d’un individu. L’IMC se calcule selon l’OMS d’après la formule Poids (k) / Taille2 (mètres). Le surpoids est défini par un IMC supérieur à 25 et l’obésité est définie parun IMC supérieur à 30.

La prise en charge du patient obèse peut être multidisciplinaire et comporter :

  • un médecin nutritionniste,
  • un chirurgien digestif spécialisé en chirurgie bariatrique,
  • un psychologue ou psychiatre,
  • un chirurgien plasticien.

La perte de poids, bien que bénéfique pour la santé, s’accompagne parfois de séquelles esthétiques invalidantes liées à la perte de l’élasticité cutanée. La peau peut avoir une tendance à tomber, avec un relâchement cutané global.

Les interventions de chirurgie plastique les plus demandées après un amaigrissement peuvent être :

La planification des interventions se fait au cas par cas, selon les désirs et motivations du patient, en mettant toujours en balance le bénéfice de l’intervention par rapport aux risques encourus. L’abdominoplastie et la plastie des seins sont en général les plus demandées. Certaines interventions (plastie abdominale, liftings de bras et de cuisses) pourront éventuellement être prises en charge partiellement, après une demande d’entente préalable auprès de l’Assurance Maladie.

DES SOLUTIONS EXISTENT APRES UN AMAIGRISSEMENT IMPORTANT. DEMANDEZ CONSEIL.