Un lifting de cuisse (ou plastie crurale) permet de retendre la peau de la face interne des cuisses et d’enlever un excédent de graisse lorsqu’une lipoaspiration seule ne peut suffire.

Cela arrive lorsque la cuisse a subi une importante diminution de volume, comme après un régime ou une intervention de chirurgie bariatrique et que la peau est distendue, ou alors lorsque l’élasticité de la peau disparaît à cause de l’âge.

Un lifting de cuisses va donc permettre de remodeler et d’affiner les cuisses tout en relissant la peau.

Que faire avant une intervention de cruroplastie ?

Il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique dont les suites sont relativement importantes et il convient de prévoir 2 à 3 semaines de convalescence. Dans les cas de pertes de poids massives, par régime ou par chirurgie bariatrique, une entente préalable peut être demandée pour obtenir une prise en charge partielle par l’Assurance Maladie.

Il est impératif d’arrêter le tabagisme au minimum un mois avant la chirurgie.

Comment se déroule un lifting de cuisses ?

Un lifting de cuisses est toujours réalisé sous anesthésie générale. La cicatrice se situe à la face interne de la cuisse pour un résultat optimal sur toute la circonférence de la cuisse. En cas de cicatrice uniquement dans le pli de la culotte, comme cela est parfois présenté, le lifting de cuisses n’aura aucune action sur la partie moyenne et basse de la cuisse et le risque de béance vulvaire après l’intervention est grand.

L’hospitalisation habituelle est d’une nuit mais peut être prolongée si besoin.

Les suites d’une cruroplastie

Immédiatement après l’intervention de plastie crurale, un panty de contention est laissé en place pour favoriser la cicatrisation et limiter les oedèmes post opératoires.

En post opératoire, une anticoagulation prophylactique par piqûres d’héparine est systématiquement prescrite pour 10 jours, de façon à éviter les phlébites et les embolies pulmonaires.

Le pansement est refait le deuxième jour, après la douche. Les fils sont résorbables et aucun pansement n’est nécessaire par la suite.

Le vêtement compressif prescrit devra être porté nuit et jour pendant 2 mois.

Après une plastie crurale, la marche doit être reprise dès le premier jour post opératoire.

La douleur après un lifting de cuisses est variable et peut être relativement importante les premiers jours. Les médicaments antalgiques nécessaires seront prescrits par l’anesthésiste.

La reprise des activités sportives s’effectue doucement au bout de 6 semaines environ.

La première douche est autorisée le lendemain de l’intervention. En revanche, les bains doivent être évités pendant un mois. Dans tous les cas, une cicatrice doit toujours être protégée du soleil pendant un an après l’opération.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter la fiche pratique éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et esthétique (SOFCPRE).


Actualités liées :

Définition obésité Journée Mondiale de la Santé

L’obésité : qu’est-ce que c’est ?

| Actualités, Actualités sur la chirurgie de la silhouette | No Comments
Devenue un problème de santé publique, en France l’obésité touche désormais 15% de la population. Cette maladie engendrée par un déséquilibre entre les quantités énergétiques absorbées et dépensées peut rapidement…
Les 10 questions

Les dix questions clés de la chirurgie esthétique

| Actualités, questions | No Comments
Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique ? Voici les 10 questions essentielles à retenir
Actualités amaigrissement

La chirurgie esthétique après amaigrissement

| Actualités, Actualités sur la chirurgie de la silhouette | No Comments
Quelles sont les interventions de chirurgie plastique à envisager après une chirurgie de l'obésité ?

Dernière modification : 29 mai 2018