La peau de la face interne des bras est extrêmement sollicitée et perd de sa tonicité avec l’âge et éventuellement des variations répétées de poids.

Une perte importante de poids comme après une chirurgie bariatrique (Sleeve, anneau gastrique ou ByPass) ou un régime entraîne souvent une distension de la peau de la face interne des bras.

Lorsqu’il existe un excès de peau à ce niveau, une lipoaspiration seule ne peut suffire et il faut alors réaliser un lifting de bras.

Les cicatrices sont situées à la face interne du bras et éventuellement sous l’aisselle.

Que faire avant une intervention de brachioplastie ?

2 consultations sont toujours obligatoires.

Prévoyez une période d’indisponibilité de 2 semaines. Une dépilation doit être réalisée à la crème ou à la cire au niveau des aisselles. Le rasage est proscrit car il est traumatisant.

Le tabagisme doit être arrêté avant un lifting des bras pour optimiser la cicatrisation post opératoire et limiter les complications.

Comment se déroule un lifting des bras ?

Un lifting de bras se déroule toujours sous anesthésie générale. L’hospitalisation peut être en ambulatoire (entrée et sortie le jour même) ou avec une nuit post opératoire.

Les cicatrices sont variables, mais il existe habituellement une branche dans le pli de l’aisselle et une cicatrice le long de la face interne du bras.

Une cicatrice de lifting de bras seulement située sous l’aisselle ne permet pas de traiter correctement l’excès de peau du bras et il persiste alors toujours un excès. Pour retendre correctement toute la hauteur du bras, une cicatrice longitudinale, le long de la face interne, est nécessaire. La cicatrice peut être prolongée sur le thorax latéral pour traiter les excès de peau ou de graisse situés sous le bras.

Les suites d’une brachioplastie

Un pansement ou un vêtement de contention sont laissés en place à la fin de l’intervention pour une durée de un mois.

Il n’y a pas de drains laissés en place.

Il n’y a habituellement quasiment pas de douleurs.

Les fils sont résorbables.

La première douche est autorisée le lendemain de l’intervention. En revanche, les bains doivent être évités pendant un mois. Dans tous les cas, une cicatrice doit toujours être protégée du soleil pendant un an après l’opération.

Les activités sportives peuvent être reprises au bout de 1 mois environ.

Pour améliorer la cicatrisation et la diminution des oedèmes post opératoires, il est recommandé après un lifting des bras de réaliser quelques séances de drainage lymphatique.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter la fiche pratique éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et esthétique (SOFCPRE).


Actualités liées :

Définition obésité Journée Mondiale de la Santé

L’obésité : qu’est-ce que c’est ?

| Actualités, Actualités sur la chirurgie de la silhouette | No Comments
Devenue un problème de santé publique, en France l’obésité touche désormais 15% de la population. Cette maladie engendrée par un déséquilibre entre les quantités énergétiques absorbées et dépensées peut rapidement…
Les 10 questions

Les dix questions clés de la chirurgie esthétique

| Actualités, questions | No Comments
Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique ? Voici les 10 questions essentielles à retenir
Actualités amaigrissement

La chirurgie esthétique après amaigrissement

| Actualités, Actualités sur la chirurgie de la silhouette | No Comments
Quelles sont les interventions de chirurgie plastique à envisager après une chirurgie de l'obésité ?

Dernière modification : 29 mai 2018