Cette technique est indiquée quand la qualité de la peau du thorax ne permet pas de placer une prothèse seule, et lorsque la morphologie du thorax, la taille et la forme du sein controlatéral s’y prêtent.

Le sein est donc reconstruit en associant un lambeau de grand dorsal à la prothèse, ce qui permet d’obtenir un sein de bon volume avec un aspect ptosé naturel. La cicatrice du dos sera cachée sous le soutien gorge, pour une discrétion maximale.

Il s’agit d’un lambeau c’est à dire d’un tissu vascularisé par ses propres vaisseaux (artère et veine) et donc immédiatement vivant (au contraire d’une greffe).

L’intervention

Elle est réalisée sous anesthésie générale et dure de 3 à 5 heures.

Une hospitalisation de 5 nuits est habituelle.

Le premier temps de l’intervention est réalisé sur le côté, de façon à prélever le lambeau en plaçant la cicatrice horizontalement à la place du soutien gorge. Le second temps est réalisé en position demi-assise pour obtenir le résultat souhaité en position verticale.

Après l’intervention

Des drains sont laissés pour diminuer le risque d’hématome. Ils sont retirés entre le 3e et le 6e jour post-opératoire.

La douleur est d’intensité variable. Elle est systématiquement prise en charge de manière préventive et adaptée à votre cas.

Le pansement est refait au deuxième jour post-opératoire et remplacé par un soutien-gorge de sport, sans armature, s’ouvrant par le devant, à porter pendant au moins un mois.

Il est important de réaliser très rapidement des séances de kinésithérapie pour retrouver une mobilité optimale du bras et diminuer le risque de douleurs post opératoires.

Le sein reconstruit est souple, plus ou moins volumineux. Avec le temps, il aura tendance à suivre l’évolution naturelle du sein controlatéral. Un changement de prothèse devra être envisagé au bout d’une dizaine d’années.

Le prélèvement unilatéral du muscle grand dorsal n’entraîne habituellement pas de gêne fonctionnelle notable dans la vie quotidienne.

Environ 3 mois après la reconstruction mammaire par grand dorsal, une symétrisation du sein controlatéral (cure de ptose ou réduction mammaire) peut être envisagée, de même que la reconstruction de l’aréole et du mamelon.

La première douche est autorisée le lendemain de l’intervention. En revanche, les bains doivent être évités pendant un mois. Dans tous les cas, une cicatrice doit toujours être protégée du soleil pendant un an après l’opération.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter la fiche pratique éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et esthétique (SOFCPRE).

photo-avant-apres Photo avant / après de reconstruction du sein par lambeau de grand dorsal
<
>
Reconstruction mammaire par lambeau de grand dorsal avant / après
Les photos montrent, avec son consentement, les clichés de la même personne avant et après traitement. Aucune retouche n’a été effectuée. Il est important de souligner que le résultat attendu est propre à chaque personne.

Actualités liées :

Les 10 questions

Les dix questions clés de la chirurgie esthétique

| Actualités, questions | Pas de commentaires

Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique ? Voici les 10 questions essentielles à retenir

Dernière modification : 8 septembre 2016