Prothèses mammaires

Les prothèses mammaires représentent une technique fiable et efficace d’augmentation mammaire. Par ailleurs, le type d’implants utilisés et leur morphologie permettent maintenant d’obtenir des résultats très naturels.

Le docteur Rajaonarivelo utilise des prothèses aux normes CE agrées FDA et garanties pendant 10 ans.

Il est important de déterminer avant l’intervention la solution la plus appropriée à chacune.

Cette intervention d’augmentation mammaire « sur mesure » permettra d’obtenir un résultat le plus conforme possible au souhait de chacune.

Forme de l’implant mammaire :

  • la prothèse mammaire peut être de forme ronde ou anatomique (en « goutte d’eau »). L’avantage de ces prothèses anatomiques est de reproduire le plus naturellement possible la forme d’un sein, mais leur inconvénient réside dans leur risque de rotation entraînant une déformation du sein. Pour cette raison, l’intérêt d’utiliser de telles prothèses sera toujours discuté en consultation et le choix de la forme de l’implant sera fonction de chacune.

Projection de la prothèse :

  • il existe des projections différentes pour chaque implant, donnant un côté plus ou moins bombé au sein. Le choix de la projection de l’implant mammaire sera fonction des dimensions du sein avant l’intervention, du souhait de la patiente et de l’anatomie du thorax. Plus le thorax sera large, plus la prothèse devra être peu projetée pour « occuper l’espace » du thorax.

Place de l’implant :

  • la prothèse peut être placée devant ou derrière le muscle grand pectoral. Chez les grandes sportives ou les patientes ayant déjà un volume mammaire, la position prépectorale, en avant du muscle, sera privilégiée. En revanche, chez les patientes ayant une poitrine très menue ou étant très minces, la position rétropectorale, en arrière du muscle, sera généralement retenue. 2 options supplémentaires sont envisageables. La position dual plane de l’implant mammaire (sous le muscle dans sa partie supérieure et sous la glande dans sa partie inférieure) constitue une solution mixte combinant les avantages des 2 positionnements en évitant leurs inconvénients. Enfin, il est maintenant classique de placer l’implant dans sa position physiologique, en avant du muscle, et de combler la partie supérieure du décolleté avec un lipofilling pour obtenir même chez une patiente menue un aspect naturel.

Cicatrice :

  •  les cicatrices d’une intervention d’augmentation mammaire sont discrètes et peuvent être placées sous les bras ou sur le sein. Placées sous l’aisselle, on parle de cicatricesaxillaires. Au niveau du sein, les cicatrices peuvent se trouver sur l’aréole (cicatrices péri-aréolaires ou cicatrices trans-aréolaires) ou sous le sein (cicatrices sous mammaires). Il faut savoir qu’une cicatrice aréolaire est toujours susceptible d’entrainer une diminution de la sensibilité du sein.

Avant l’intervention d’augmentation mammaire

  • 2 essais de taille de prothèses seront faits en consultation pour permettre un choix optimal.
  • Une mammographie et une échographie seront systématiquement réalisées.

Un bilan sanguin sera réalisé et un examen des urines recherchera systématiquement une éventuelle infection urinaire asymptomatique qu’il faudrait traiter avant l’intervention d’augmentation mammaire pour éviter une infection de l’implant.

L’intervention

L’opération s’effectue sous anesthésie générale en position demi-assise pour obtenir le résultat en position debout. Elle dure en général une heure.

Il n’y a en général pas de drains laissés en place.

Vous entrez le matin et sortez, selon les cas, le soir même ou le lendemain matin.

Après l’opération de chirurgie mammaire

Il n’y a pas de pansements à faire.

Un soutien gorge médical doit être porté jour et nuit pendant un mois. Une activité normale peut être reprise au bout d’une semaine environ. Le sport pourra être repris progressivement au bout d’un mois.
Des séances de kinésithérapie post opératoires permettront de récupérer plus rapidement une bonne mobilité des bras et une souplesse naturelle de la poitrine.

Le résultat définitif ne s’observe pas avant 3 à 6 mois pour la forme et le volume des seins.

Des visites de contrôle régulières seront prévues en post opératoire.

La carte de traçabilité des implants (avec leur références et numéro de série) vous seront remis en post opératoire avec le compte rendu opératoire.
Il est recommandé actuellement d’envisager un changement d’implants au bout de 10 ans de façon à éviter les complications pouvant apparaitre par la suite (coques..).

Concernant les complications possibles, on retiendra surtout :

  • Hématome : saignement apparaissant en post opératoire, dans les 24 heures en général, et nécessitant une reprise au bloc opératoire pour juguler le saignement. Pour éviter un hématome, il est important de ne prendre ni aspirine ni anti-inflammatoire les 8 jours précédents l’intervention
  • Infection : elle est exceptionnelle en chirurgie esthétique et est en général bien évitée par une asepsie rigoureuse avant l’intervention (dépilation, douches bêtadinées..) et l’élimination de tout foyer infectieux (infection dentaire, cystite)
  • Coque : il s’agit de la cicatrisation excessive des tissus autour de l’implant. Favorisée par un hématome ou une infection à bas bruit, elle peut, prise à temps lors de son apparition être traitée. En revanche, lorsque la coque est installée avec un sein douloureux ou déformé, seule une réintervention pourra la traiter. Pour cette raison, il est important de bien vous rendre aux consultations post-opératoires, de façon à détecter et traiter précocément une éventuelle coque.

La première douche est autorisée le lendemain de l’intervention. En revanche, les bains doivent être évités pendant un mois. Dans tous les cas, une cicatrice doit toujours être protégée du soleil pendant un an après l’opération.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter la fiche pratique éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et esthétique (SOFCPRE).

photo-avant-apres Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses Photo avant /après d'augmentation mammaire par prothèses
<
>
Cas 6 : Augmentation mammaire par prothèses rondes profil modéré 300cc en dual plane, cicatrice aréolaire.
Les photos montrent, avec son consentement, les clichés de la même personne avant et après traitement. Aucune retouche n’a été effectuée. Il est important de souligner que le résultat attendu est propre à chaque personne.

Actualités liées :

Les 10 questions

Les dix questions clés de la chirurgie esthétique

| Actualités, questions | Pas de commentaires

Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique ? Voici les 10 questions essentielles à retenir

Actualités adolescents

Les ados et la chirurgie esthétique

| Actualités, Adolescents | Pas de commentaires

Dans quels cas la chirurgie plastique et réparatrice concerne t-elle les adolescents ?

Actualités chirurgie et médecine esthétique

Les seins

| Actualités, Seins | Pas de commentaires

Récemment, la chirurgie des seins a fait l’objet d’une actualité importante. Le Docteur Rajaonarivelo vous rappelle ce qu’il faut savoir concernant les prothèses PIP, le lipofillling et les injections de Macrolane.

Dernière modification : 26 janvier 2017