40 ans : L’essentiel pour prendre soin de sa peau

Avec les décennies, la peau perd de sa tonicité et se marque, reflétant ainsi les années passées. Rides, perte d’élasticité ou ovale qui s’affaisse… Dès 40 ans, le renouvellement cellulaire ralentit et les fibres de collagènes se détériorent, entraînant le vieillissement inévitable de la peau. Il est toutefois possible de repousser l’apparition des effets du temps et préserver son capital beauté. Des rituels quotidiens au comblement des rides, découvrez les solutions pour soigner sa peau à la quarantaine.

 

Femme avec une peau en bonne santé

Le vieillissement de la peau à 40 ans

Le vieillissement cutané est inévitable et 40 ans, ce sont les premiers signes de l’âge qui apparaissent. Le visage commence alors à être altéré en surface comme en profondeur : les structures qui constituent la peau et les tissus cellulaires de l’épiderme s’altèrent et les muscles perdent en tonicité, entraînant une moins bonne tenue de la graisse du visage. Autre effet des années, plusieurs éléments nécessaires à la structure du visage se raréfient : le collagène, l’acide hyaluronique et l’élastine.

Toutes ces modifications provoquent des bouleversements au niveau du visage. En effet, la diminution de production de collagène alliée à la disparition de graisse et à l’amincissement de l’épiderme laisse se former les premières rides ainsi qu’une distension de la peau et du muscle autour des yeux. Le regard paraît plus fatigué, effet des paupières tombantes et des cernes.

Les changements métaboliques entraînent une modification de l’hydratation et la perte en élastine, ce qui explique la perte d’élasticité et de fermeté de la peau, mais également l’affaissement du bas du visage. Au niveau du front, l’activité des muscles dessine progressivement lignes et creux, mais la bouche n’est pas épargnée puisqu’elle s’entoure de ridules, fissures et sillon disgracieux. Quant aux expositions répétées au soleil, elles laissent les tâches de vieillesse doucement s’installer.

Prendre soin quotidiennement de sa peau

Lorsqu’il s’agit du vieillissement de la peau, il existe certains facteurs qui peuvent accélérer le processus. Soleil, tabac, mauvaise alimentation ou encore pollution ont un impact sur l’état de notre peau. Cependant, il est toujours possible de changer ses habitudes quotidiennes avec quelques rituels simples pour préserver la beauté du visage :

  • Exfolier délicatement 1 à 2 fois par semaine et sur peau humide avec un peeling doux : cela permet d’activer le renouvellement cellulaire, d’éliminer l’excès de sébum et de laisser respirer la peau.
  • Hydrater plus la peau – notamment le contour de l’œil où elle est particulièrement fine.
  • Choisir une crème adaptée aux besoins de votre peau.
  • Se masserpour activer la micro-circulation.
  • Adapter son hygiène de vie grâce à :
    • Une alimentation équilibrée – choisir des aliments riches en anti-oxydants et nutriments essentiels.
    • Une protection contre les effets néfastes du soleil – visage, mais également cou, décolleté, mains, bras et jambes.
    • L’arrêt de la cigarette, qui a tendance à rendre le teint plus terne.

Il faut donc offrir à sa peau les soins quotidiens dont elle a besoin, mais il est parfois nécessaire d’aller plus loin…

Préserver son capital beauté et lutter contre les effets du temps

Lorsque l’on prend conscience du vieillissement, il existe des solutions esthétiques pour préserver son capital beauté. En effet, la médecine anti-âge permet de prendre soin de la peau du visage et gommer les effets du temps :

  • L’acide hyaluronique pour combler rides et ridules, mais pas seulement. Les injections permettent également de remédier aux cernes marqués en comblant les creux dus à la perte de graisse ou encore de retrouver une bouche pulpeuse, au dessin bien dessiné et sans rides ou fissures disgracieuses.
  • La toxine botulique, pour corriger le front marqué. Le Botox permet de gommer les rides d’expressions profondes du haut du visage ainsi que le creux entre les sourcils, en bloquant les muscles responsables des plissements de la peau. La toxine botulique a également un rôle préventif en empêchant les muscles responsables du vieillissement (notamment du bas du visage) de trop travailler.
  • La mésothérapie ou Mésolift afin de redonner élasticité et fermeté à la peau. Cette technique de médecine esthétique réhydrate et revitalise la peau de l’intérieur grâce à des injections d’acide hyaluronique et vitamines.
  • Le peeling pour corriger le teint terne et lui rendre son uniformité. Ce traitement permet de remédier aux taches brunes tout en redonnant un coup d’éclat au visage.
  • Les lasers pour vaincre le relâchement de la peau, améliorer les rides ou réduire les imperfections.
  • Les fils tenseurs pour redessiner le bas du visage et corriger l’ovale qui se relâche : un véritable effet lifting sans chirurgie.
  • La Blépharoplastie, ou chirurgie des paupières, offre quant à elle une solution durable pour corriger les paupières tombantes et le regard fatigué.

Poser une question ou laisser un commentaire :