Objectif de l’injection de toxine botulique à Paris

L’objectif de l’injection de Botox® est de diminuer les rides et les ridules au repos et non de figer le visage. Les expressions de la mimique du visage sont conservées après un traitement correctement réalisé, ce qui permet d’obtenir un résultat naturel.

La toxine botulique (Azzalure®, Bocouture®, Botox®, Dysport®, Vistabel®) agit en bloquant très sélectivement l’action des muscles responsables des rides d’expression (action myorelaxante).

Les indications esthétiques les plus classiques de cette médecine anti rides concernent les rides du lion, les rides du front et les rides de la patte d’oie.

Cela permet notamment de défatiguer le visage en ouvrant le regard pour obtenir un effet reposé et rafraichi naturel. Cet effet peut être optimisé en combinant des injections d’acide hyaluronique très finement réticulé et de la mésothérapie pour lisser et réhydrater la peau péri-orbitaire.

Déroulement de la séance d’injection antirides

Aucune anesthésie n’est nécessaire.
Le traitement consiste en une série d’injections au niveau du visage. L’aiguille est très fine, et les injections ne sont habituellement pas douloureuses. La durée du traitement est de l’ordre de quelques minutes.

Les différents types de toxines botuliques utilisées

Les produits habituellement utilisés par le docteur Rajao sont Vistabel® (laboratoire Allergan) et Azzalure® (laboratoire Qmed), particulièrement adapté aux hommes dont les muscles sont en général plus toniques.

Vous pouvez reprendre une activité normale après les injections de toxine botulique. Les suites de ces injections sont simples. Quelques marques un peu gonflées peuvent subsister 30 minutes puis disparaissent.

L’effet recherché débute entre le 3ème et le 5ème jour après l’injection antirides. Le traitement par toxine botulique doit être conçu et géré dans le temps : il convient donc de traiter progressivement et d’éviter le risque « d’en faire trop » lors des premières injections. Le traitement peut être renouvelé au bout de 4 à 6 mois. Il convient de remarquer que si l’on arrête les injections, le muscle traité retrouve sa fonction d’avant les injections.

Les complications sont très rares.

Il convient de respecter les contre-indications suivantes :

  • Maladies neuro-musculaires comme la myasthénie
  • Grossesse et allaitement
  • Hypersensibilité connue à la neurotoxine botulinique

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter la fiche pratique éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et esthétique (SOFCPRE).


Actualités liées :

Actualités hommes

Les traitements esthétiques pour les hommes

| Actualités, Hommes | Pas de commentaires

Les hommes aussi prennent soin de leur beauté. Découvrez les traitements les plus demandés au masculin

Actualités chirurgie et médecine esthétique

Hypersudation : Transpiration excessive

| Actualités, Toxine Botulique | Pas de commentaires

Saviez-vous que l’hypersudation peut être traitée très efficacement par des injections de toxine botulique ?

Dernière modification : 13 septembre 2016