Les peelings réalisables en cabinet (peeling superficiel ou peeling moyen) ont bénéficié récemment de grandes améliorations scientifiques permettant d’augmenter significativement les résultats des traitements.

Un peeling consiste à réaliser une exfoliation chimique grâce à l’application d’un produit sur la peau.

Contrairement aux idées reçues, ce traitement est beaucoup moins agressif pour la peau qu’une exfoliation mécanique de type gommage. En effet, les gommages avec grains créent une agression mécanique trop importante pour la peau qui va réagir en épaississant ses couches superficielles de façon à se protéger. Des gommages répétés finiront donc par avoir l’effet contraire de l’effet souhaité.

Un peeling, en revanche, va traiter spécifiquement les problèmes de la peau (éclat du teint, pores dilatés, taches et troubles de la pigmentation, renouvellement cellulaire). Le peeling peut être réalisé sur l’ensemble du visage ou alors cibler des zones particulières : le contour de l’œil (qui peut présenter une couleur plus foncée que le reste du visage ou des ridules superficielles), le contour des lèvres ou encore la zone T constituent ainsi des régions pouvant bénéficier de traitements spécifiques.

Nouvelle génération de peelings :

Les peelings de dernière génération utilisent les nanoparticules de façon à pouvoir traiter le derme cutané plus en profondeur. Là où les peelings ne traitaient auparavant que les couches superficielles de la peau, les peelings aux nanoparticules vont aller cibler les cellules du renouvellement cellulaire et les cellules mélaniques responsables des troubles de pigmentation.

Nouvelles molécules :

Jusqu’à présent, les molécules couramment utilisées étaient l’acide glycolique et l’acide trichloracétique (TCA). Actuellement de nouvelles molécules ont été intégrées aux différents types de peeling de façon à avoir une action plus complète et plus ciblée : acide lactique, acide salicylique, résorcine et resveratrol. Ces nouvelles molécules, sous forme de nanoparticules, permettent de traiter plus efficacement et plus spécifiquement les problèmes cutanés.

Associations et combinaisons de peelings :

Le choix du peeling et le nombre de séances seront adaptés en fonction de l’effet recherché. Plusieurs types de peelings peuvent être combinés pour traiter les différents types de problèmes diagnostiqués.

Simplification des procédures :

Jusqu’à présent, une préparation de la peau par des crèmes spécifiques était nécessaire mais l’utilisation des nanoparticules permet maintenant d’éviter cette phase de préparation. Un peeling peut donc être réalisé dès la première consultation.

En revanche, les précautions usuelles doivent être respectées :

  • Les peelings sont contre indiqués pendant la grossesse.
  • L’hiver est la période de l’année la plus favorable pour réaliser un peeling car l’exposition solaire est formellement contre indiquée juste avant ou juste après un peeling.

Au final, les dernières améliorations technologiques des peelings pourront vous permettre efficacement d’observer une nette amélioration de la luminosité du teint, une peau visiblement plus douce, lisse et éclatante, des pores resserrés et une amélioration des troubles pigmentaires.

Un peeling est une exfoliation cutanée stimulée par une solution chimique.

Selon le type de peeling utilisé, il est possible d’améliorer :

  • Les peaux acnéiques et les pores dilatés par régulation des glandes sébacées grâce au AlphaB Complex. L’action kératolytique du AlphaB Complex obtenue grâce à l’acide glycolique et à l’acide salicylique facilite le détachement des cellules mortes.
  • Les taches pigmentées, en homogénéisant les synthèses dermiques grâce au Yellow Peel. L’association d’acide kojique, de rétinol, d’acide phytique et d’acide azélaïque permet d’obtenir une revitalisation et une dépigmentation modulable.
  • L’éclat du teint, par stimulation épidermique à l’acide glycolique (peeling léger). Le Glycolic Masque permet en effet de diminuer la couche cornée et de vider les follicules pileux de leur excès de sébum, supprimant ainsi l’aspect huileux de la surface traitée.
  • Les rides et ridules les moins marquées en stimulant la synthèse de collagène et d’élastine grâce au TCA-peeling(peeling moyen) L’acide trichloracétique va permettre de traiter le relâchement cutané.

En resurfaçant la peau, les peelings au TCA constituent un complément appréciable au traitement des rides par acide hyaluronique et toxine botulique.

Les produits utilisés par le docteur Rajao appartiennent aux gammes thérapeutiques spécifiques des laboratoires Mene & Moy®, Dermaceutic® et Novelskin®.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter la fiche pratique éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et esthétique (SOFCPRE).


Actualités liées :

Actualités hommes

Les traitements esthétiques pour les hommes

| Actualités, Hommes | Pas de commentaires

Les hommes aussi prennent soin de leur beauté. Découvrez les traitements les plus demandés au masculin

Dernière modification : 8 septembre 2016