Une augmentation du mollet par implant est possible, de manière uni ou bilatérale pour harmoniser la jambe. Il s’agit de l’intervention la mieux adaptée en cas d’hypotrophie du mollet.
En effet, dans cette région, un lipofilling des mollets présente un risque trop important de complication thrombo-embolique et un résultat décevant en raison de la mauvaise prise de greffe de la graisse réinjectée dans cette région.

  • Avant l’intervention il est impérativement demandé d’arrêter de fumer. La contraception orale doit également être arrêtée un mois avant l’intervention.
  • L’intervention est réalisée sous anesthésie générale et dure environ une heure. La cicatrice est située dans le pli arrière du genou. L’implant est mis en place sous l’aponévrose du muscle triceps sural. Il n’y a pas de drainage.
  • Après l’intervention des bas de contention doivent être portés pendant 10 jours et une anti-coagulation préventive est instituée pour la même durée.

La douleur peut nécessiter des antalgiques relativement puissants pendant les 48 premières heures. La marche nécessite le port d’un petit talon de 3 cm pendant quelques jours pour diminuer la tension du mollet au niveau du muscle triceps.

Les activités habituelles peuvent être reprises au bout de 2 semaines environ et le sport pourra être repris progressivement au bout de 6 semaines.

Les implants de mollet permettent d’obtenir un résultat stable et harmonieux.

Le résultat définitif pourra être jugé au bout de 3 mois environ.


Actualités liées :

Les 10 questions

Les dix questions clés de la chirurgie esthétique

| Actualités, questions | Pas de commentaires

Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique ? Voici les 10 questions essentielles à retenir

Dernière modification : 8 septembre 2016