La lipoaspiration (ou liposuccion en anglais) consiste à aspirer les zones localisées de surcharge graisseuse de façon à réharmoniser la silhouette.

3 conditions sont nécessaires pour obtenir le meilleur résultat possible :

  1. Un poids proche de son poids de forme
  2. Une peau élastique et de bonne qualité, sans vergetures
  3. Des excès graisseux localisés. Les zones concernées par une lipoaspiration peuvent être : le menton, les poignées d’amour, le ventre, la culotte de cheval, les faces internes des bras, des cuisses et des genoux,

Pour être efficace, la lipoaspiration doit être associée à une hygiène de vie saine. Une alimentation équilibrée et une pratique sportive régulière sont indispensables pour maintenir les effets de la chirurgie.

En effet, la lipoaspiration n’est en aucun cas un traitement de l’obésité et en cas de surpoids, celui-ci devra être perdu avant d’envisager une lipoaspiration.

Selon les cas, il est possible de récupérer la graisse aspirée pour la réinjecter ailleurs. Il s’agit alors d’un lipofilling.

Avant l’intervention

2 consultations sont obligatoires. Il est fortement recommandé d’arrêter le tabagisme un mois avant l’intervention pour limiter le risque de complications thrombo-emboliques (qui représentent les complications les plus graves après une lipoaspiration). Il faut d’ailleurs noter que le risque de thrombo-phlébite est multiplié par 10 en cas d’association de la prise de pilule contraceptive avec un tabagisme.

Un panty destiné à comprimer les zones aspirées devra être acheté en pré-opératoire.

L’intervention

Les cicatrices de lipoaspiration sont toujours extrêmement petites, mais comme toutes les cicatrices, elles doivent être protégées du soleil pendant 1 an environ (écran solaire).

Sauf en cas d’aspirations très localisées, la lipoaspiration se déroule habituellement sous anesthésie générale et dure de 1 à 3 heures.

La sortie se fait le jour même (ambulatoire) ou le lendemain.

Après l’intervention

Le vêtement compressif médical qui vous aura été prescrit avant l’intervention est mis en place au bloc opératoire et doit être porté nuit et jour pendant un mois.

La première douche est autorisée le lendemain.

Il n’y a pas de fils à retirer.

Les douleurs post opératoires sont modérées et bien traitées par des antalgiques simples. La reprise rapide de la marche est encouragée pour éviter les risques de thrombo-phlébites.

En cas de lipoaspiration importante (supérieure à 2 litres d’aspiration), un traitement anti-coagulant préventif vous sera prescrit pour éviter les complications thrombo-emboliques.

Une reprise des activités peut être envisagée entre 2 à 7 jours après une lipoaspiration en fonction de l’importance de celle-ci.

La reprise du sport peut être envisagée environ un mois après une lipoaspiration

Dans les suites d’une lipoaspiration, un oedème apparaît toujours avec un pic d’intensité autour du 5e  jour post opératoire. Cet oedème disparaîtra progressivement en quelques semaines.

Cependant, après une lipoaspiration, la peau doit se rétracter pour s’adapter à son nouveau volume et le résultat final ne pourra être jugé qu’au bout de 6 mois environ.

La première douche est autorisée le lendemain de l’intervention. En revanche, les bains doivent être évités pendant un mois. Dans tous les cas, une cicatrice doit toujours être protégée du soleil pendant un an après l’opération.

Des massages drainants par un thérapeute spécialisé sont fortement recommandés en post opératoire pour éliminer plus rapidement l’œdème.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter la fiche pratique éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et esthétique (SOFCPRE).


Actualités liées :

Les 10 questions

Les dix questions clés de la chirurgie esthétique

| Actualités, questions | Pas de commentaires

Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique ? Voici les 10 questions essentielles à retenir

Dernière modification : 19 septembre 2016