Cette reconstruction est réalisée grâce à un prélèvement de peau et de graisse au niveau de l’abdomen.

Un DIEP est possible lorsque la qualité de la peau du thorax ne permet pas de placer une prothèse seule, que la morphologie de l’abdomen s’y prête (« petit ventre »), et lorsque la patiente est non-fumeuse.

Le volume du sein est ainsi reconstruit sans prothèse.

Il s’agit d’un lambeau libre, c’est à dire de tissus vascularisés par leurs propres vaisseaux (artère et veine épigastriques inférieures profondes) qui sont sectionnés à leur origine puis resuturés (anastomosés) aux vaisseaux receveurs (artère et veine axillaires ou mammaires internes) par microchirurgie.

Avant l’intervention

Un angioscanner abdominal sera réalisé pour s’assurer de la présence des vaisseaux indispensables à ce lambeau. Si ces vaisseaux ont été sectionnés par une intervention précédente (lipoaspiration, césarienne), un DIEP ne pourra pas être réalisé.

L’intervention

Elle est réalisée sous anesthésie générale et dure de 4 à 8 heures. Pour optimiser les temps chirurgicaux et limiter les complications, cette intervention est réalisée en « double équipe », avec 2 chirurgiens expérimentés.

Une palette de peau et de graisse est prélevée au niveau de l’abdomen par le premier chirurgien, comme pour une plastie abdominale classique.

Pendant ce temps, le deuxième chirurgien repère et dissèque les vaisseaux receveurs (situés dans le creux axillaire ou derrière les côtes).

Le lambeau est mis en place. Les vaisseaux sont suturés sous microscope, de façon à rétablir la vascularisation du lambeau.

Le lambeau est ensuite « modelé » en position demi-assise de façon à obtenir le résultat tel qu’il sera en position verticale.

Après l’intervention

Une gaine abdominale sera à conserver 2 mois, jour et nuit.

Des drains sont laissés en place et retirés entre le 3ème et le 5ème jour post-opératoire.

Le pansement est refait au deuxième jour post-opératoire et remplacé par un soutien-gorge médical à porter pendant au moins un mois.

Le sein reconstruit est souple, plus ou moins volumineux. Avec le temps, il va suivre l’évolution naturelle du sein controlatéral.

A terme, le résultat est naturel avec le bénéfice d’une plastie abdominale.

Une retouche peut parfois être nécessaire, qui sera réalisée en même temps que la reconstruction de l’aréole et du mamelon.

La première douche est autorisée le lendemain de l’intervention. En revanche, les bains doivent être évités pendant un mois. Dans tous les cas, une cicatrice doit toujours être protégée du soleil pendant un an après l’opération.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter la fiche pratique éditée par la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et esthétique (SOFCPRE).


Actualités liées :

Les 10 questions

Les dix questions clés de la chirurgie esthétique

| Actualités, questions | Pas de commentaires

Vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique ? Voici les 10 questions essentielles à retenir

Dernière modification : 28 septembre 2016