La chirurgie réparatrice intime concerne les femmes souhaitant une réparation après un traumatisme périnéal (accouchement, mutilations sexuelles..). Cette chirurgie de réparation est donc en général prise en charge par l’Assurance Maladie mais il faut cependant noter que le montant de la prise en charge est en général dérisoire.

La chirurgie réparatrice étant en effet très peu connue, sa prise en charge est très sous estimée par l’Assurance Maladie.

Dans tous les cas, il est important d’effectuer un examen clinique complet pour bien analyser les gestes chirurgicaux appropriés à chaque cas.

  • Réparation des nymphes : nymphoplastie.
    Après un accouchement, le périnée et les petites lèvres peuvent subir un étirement et un relâchement pouvant être gênants sur le plan fonctionnel et esthétique. La réparation consistera alors en une plastie de réduction pour en quelque sorte « lifter » les petites lèvres et les réduire.
  • Réparation de l’hymen : hyménoplastie.
    Après un viol, il est possible de reconstruire l’hymen pour se réapproprier sa virginité. La chirurgie intime de réparation consistera alors à réparer l’hymen et à le reconstruire.
  • Réparation du clitoris : clitoridoplastie.
    Après une mutilation sexuelle à type d’excision, la reconstruction des petites lèvres peut être nécessaire et dans certains cas, une plastie du clitoris est associée pour réparer la féminité de la patiente et lui permettre de retrouver des sensations lors des rapports sexuels.
  • Réparation du vagin :
    Après des accouchements, le vagin peut présenter un prolapsus ou une distension.
    Le prolapsus vaginal sera traité par un chirurgien urologue ou un chirurgien gynécologue.
    Une distension avec relâchement vaginal pourra éventuellement être opérée par un chirurgien gynécologue. Mais il est très important de savoir que cette chirurgie nécessite une prise en charge multidisciplinaire incluant également une  kinésithérapie périnéale et une évaluation par un sexologue. Le retentissement global dans la vie quotidienne doit être précisément évalué. Les bénéfices attendus devront être précisément discutés.

Actualités liées :

Chirurgie intime

La chirurgie intime

| Actualités, Chirurgie intime | Pas de commentaires

Pour le traitement d’une gêne esthétique ou fonctionnelle

Dernière modification : 30 août 2016